Skip to content

Le PIB russe a atteint 7,8% au premier semestre

Les investissements directs étrangers en Russie affichent une hausse de 27,2% sur un an, passant de 12,8 milliards de dollars en 2005 à 28,7 milliards en 2006. « Les chiffres de croissance des tigres asiatiques ne paraissent plus aussi impressionnants. Nous répétons depuis longtemps que le boom de l’investissement est là pour durer. Etant donné ces chiffres, l’essor de la production industrielle vers une croissance à deux chiffres en juin 2007 n’a plus rien de surprenant », font ramarquer à La Tribune des analystes de Deutsche UFG. La croissance donne à nouveau confiance aux investisseurs, par le passé plutôt favorables aux investissements à court terme. « Les taux de croissance sont élevés, supérieurs à nos prévisions initiales. Une nouvelle tendance se dégage cette année: la croissance économique est moins soutenue par des facteurs externes et s’appuie principalement sur la demande intérieure », a indiqué ce mardi à des agences de presse russes le vice-Premier ministre Alexandre Joukov, en charge des questions économiques au sein du gouvernement. Il a expliqué cette performance par l’accélération de la production industrielle, qui a progressé de 10,9% en juin. En juin, les prix à la production ont augmenté de 12,5% sur un an.

· En France, la consommation des ménages français en produits manufacturés a augmenté de 1,6% en juin après un recul de 1,0% en mai (-0,8% en première estimation), selon des chiffres corrigés des variations saisonnières et des jours ouvrables publiés par l’Insee. Sur douze mois (juin 2007 par rapport à juin 2006), les dépenses de consommation des ménages en biens manufacturés affichent une progression de 3,1%.

Publié dansEconomie

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire