Aller au contenu

Aux 3 Vallées, une stratégie événementielle en trois volets

Plus grand domaine skiable au monde, les 3 Vallées déploient une stratégie événementielle organisée autour de trois piliers.

Les stations de sports d’hiver misent sur l’événementiel (3/3). 8 stations, 600 km de pistes, 169 remontées mécaniques… Les 3 Vallées, le plus grand domaine skiable au monde, accumule les superlatifs. La politique événementielle de l’ensemble est également organisée autour de trois piliers : événements privés et/ou extérieurs, événements locaux et événements pensés à l’échelle du domaine. Vincent Lalanne-Clouté, directeur de l’Association des 3 Vallées, la structure qui regroupe les Offices de tourisme, mairies, exploitants de remontées mécaniques et les écoles de ski, détaille cette stratégie pour Business & Marchés.

1. Les évènements privés et/ou extérieurs

« Les stations qui composent le domaine skiable et le domaine des 3 Vallées reçoivent régulièrement un très grands nombre de propositions d’évènements sportifs et/ou culturels. En général, c’est une commission ‘animation’ au sein des offices du tourisme de chaque station regroupant les autorités et acteurs locaux qui étudie chaque projet et valide ou pas l’intérêt pour notre destination. Ensuite, en fonction des stratégies de chacun et des budgets ou moyens demandés ou impliqués qui décide d’autoriser, de soutenir, voire de co-financer les projets. Cela peut aller de simples tournées commerciales ou culturelles à de gros évènements sportifs, en passant par des concerts, festivals divers ou des expositions. »

2. Les évènements locaux imaginés localement

« Ils favorisent le remplissage à certaines périodes, et/ou permettent de générer une image ou une communication spécifique en fonction des équipements techniques et des structures à disposition. C’est également l’Office du tourisme, via le service évènementiel et/ou le club des sports qui coordonne l’organisation et le montage de l’évènement. Cela va de l’organisation d’évènements B2B à l’organisation de manifestations sportives nationales ou internationales tels que des étapes de compétitions de ski, saut à ski, VTT, trail… Ces évènements sont très importants pour nous et font appel à l’ensemble des acteurs socio-économiques locaux publics ou privés (mairies, services techniques, exploitants de remontées mécaniques , services de pistes, hébergeurs, etc.) »

3. Les événements à l’échelle du domaine skiable

« Ils sont souhaités stratégiquement pour donner ou améliorer notre image et/ou notre communication et qui sont générés et validées au sein d’un comité de gestion stratégique de l’Association des 3 Vallées. Ils sont destinés réellement à nos clients et/ou prospects avec une vocation commerciale et de fidélisation. Nous organisons dans ce sens des évènements sportifs accessibles à tous et médiatisés, croisés sur l’ensemble du domaine skiable tels que le « 3 Vallées Enduro » en avril ( 13ème édition), le plus grand rassemblement de skieurs amateurs au monde, ou le « 3VTT » (qui a fêté sa 15ème édition l’an dernier), qui devient cet été le « 3 Vallees Addict tour », en juillet »

L’événementiel comme outil de promotion

« Une de nos spécificités est d’organiser également des évènements à l’extérieur pour notre promotion globale en particulier à l’automne tels que des opérations de terrain comme Lyon Neige (une station village recréée en plein centre de Lyon en novembre) ou les « 3 Vallées Party », des soirées festives géantes à destination de nos clients et VIP organisées à l’automne à Bruxelles, Londres ou bien Paris. L’objectif est de nous différencier de la concurrence, de générer de l’intérêt  dans des périodes stratégiques et de favoriser également un très gros trafic sur les réseaux sociaux avant, pendant et après les évènements. Nous pouvons donc affirmer que l’évènementiel s’est réellement renforcé ces dernières années mais avec un vrai souci constant d’utilité et d’efficacité économique et promotionnelle », ajoute Vincent Clouté-Lalanne.

Retrouvez également les deux précédents volets de cette série : L’Alpe d’Huez et Vars

Photo : Enduro des 3 Vallées/Christian Arnal

Publié dansEconomieEntreprisesServices