FocusManagement

Pourquoi vous ne devez pas négliger le logo de votre entreprise

2 min. de lecture
Logo et stratégie de marque

Réseaux sociaux, emballages… La création de votre logo, qui incarne l’image de marque de votre entreprise, n’est pas à prendre à la légère.

Sur Instagram, Facebook ou Twitter, une image va instantanément retenir l’attention de vos potentiels followers : le logo de votre entreprise. Même logique pour le favicon, vos supports promotionnels ou vos produits. En 2020, cet incontournable emblème d’une activité n’est donc pas mort – et, en dépit des appels réguliers à plus de minimalisme, il ne demande qu’à marquer les esprits. Autant ne pas négliger la question lorsque l’on crée sa start-up, que ses activités soient physiques ou purement digitales… et éviter les multiples propositions de création gratuite qui nuisent au travail des professionnels.

Un pack complet de la marque est donc un passage obligé, en n’omettant aucun support ni aucune extension possible. « Un logo est la pierre angulaire de l’identité de marque de votre entreprise. Grâce à son utilisation dans diverses parties de votre entreprise telles que les documents imprimés, votre site Web, l’emballage, les médias sociaux et plus encore, votre marque gagne en visibilité. Un grand logo est celui qui identifie votre marque de manière unique par rapport aux autres et permet à votre public de savoir ce que vous faites », précise l’entreprise américaine Design Hill.

Plusieurs pré-requis

La création d’un logo d’entreprise requiert plusieurs pré-requis : la définition du périmètre précis de votre activité, la cible que vous visez, les supports sur lesquels sera déclinée la création graphique, les développements éventuels de votre marque (brand stretching), afin de rester dans un univers cohérent lorsque vous souhaiterez vous diversifier, l’analyse de la concurrence, la définition du spectre de couleurs utilisé par la concurrence (si tous les laits écrémés sont rouges et les laits demi-écrémés bleus, il sera difficile d’y échapper, afin d’assumer une conception résolument rupturiste de votre produit, au risque de ne pas capter immédiatement l’attention des consommateurs), et les moyens que vous êtes prêts à mettre sur la table.

Des projets phares

Parmi ses projets, l’agence française Dragon Rouge avait redessiné le logo de Perrier : « la typographie de style Art Nouveau a été redessinée pour davantage d’élégance et de pureté. » La PLV, les verres, les canettes, la célèbre étiquette… n’ont pas échappé à l’expertise de l’entreprise.

« Carré Noir développe une identité visuelle riche et inspirée de l’époque, incluant le territoire produit (packaging, bouteille…) et le territoire CHR (affiche, sous bock, verre, pompe pression, retail …) », explique cette autre agence en présentant le travail réalisé pour Kronenbourg 1947, l’une des dernières références de la marque de bière, très axée sur son passé. Cette même agence s’était appuyée sur la couleur emblématique de la SNCF, le Carmillon®, pour réaffirmer l’identité de la marque, jusqu’à la livrée des trains.

Plateformes en ligne, agences conseil, graphistes indépendants… Les possibilités d’obtenir un résultat professionnel pour votre logo sont multiples. Qu’attendez-vous pour repenser votre identité de marque ?

A lire également
Entreprises

Le whisky Bowmore renforce ses efforts auprès des consommateurs français

Avec le lancement de Timeless Series 27 ans et la nomination, à l’été dernier, d’un brand ambassador, le whisky Bowmore intensifie son développement en France.
ÉconomieEntreprisesManagement

“La crise sanitaire est l'occasion de repenser la relation client en se mettant à la place des consommateurs”

Depuis un an, les professionnels de l’hôtellerie-restauration ont dû composer avec de nouvelles procédures sanitaires. Thierry Spencer, directeur associé de l’Académie du Service, décrypte les enjeux de la relation client en période de pandémie.
ÉconomieEntreprisesIndustrie

“Le Made in France ne suffit pas à faire vendre un produit”, rappelle Tiphaine Chouillet (La Racine)

Entreprises françaises patrimoniales ou sociétés en transition vers le made in France, tels sont les profils de structures qu’accompagne La Racine. Créé en 2015, ce cabinet de conseil intervient sur l’ensemble de la chaîne de la valeur.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter