Ziegler: le sommet de la FAO est un échec

globe-printLes réactions sur le même thème

Le sommet de Rome, ouvert mercredi et réunissant près de 150 pays afin de débattre de la crise alimentaire mondiale, est « un échec total, c’est extraordinairement décevant, et très inquiétant pour l’avenir des Nations unies« , selon Jean Ziegler, ancien rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation.

Connu pour ses prises de position marquées, il s’exprime dans un entretien accordé au Monde.fr. Il considère l’objectif des pays membres de la FAO de réduire de moitié le nombre de personnes atteintes par la faim d’ici 2015 comme une « hypocrisie« . Le premier but du millénaire, fixé en septembre 2000 par les Nations unies, « était déjà de réduire de moitié les affamés d’ici à 2015. Mais entre 2000 et 2008, la faim n’a pas reculé, elle a massivement augmenté« , rappelle-t-il.

C’est pourtant l’engagement pris ce jeudi par les pays membres de l’Organisations des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. « Nous encourageons la communauté internationale à poursuivre ses efforts en matière de libéralisation des échanges internationaux de produits agricoles en réduisant les obstacles au commerce, et les politiques qui sont à l’origine de distortions des marchés« , complète la déclaration commune publiée hier soir.

L’alimentation « ne devrait pas être utilisée comme moyen de pression économique et politique« , ajoute le texte.