Skip to content

Zapping: la crise se propage à l'économie réelle

La crise financière offre aux politiques une occasion de réaffirmer leurs convictions sur l’économie. Le PS, en crise, tente de rebondir sur cette occasion inespérée, tandis que le gouvernement préfère communiquer sur les engagements pris par les banques en contrepartie de la garantie apportée par l’Etat. Extraits.

« Amplifier les impôts, c’est d’une certaine façon augmenter la crise« , résume le ministre du Budget Eric Woerth, qui s’exprimait vendredi dernier sur France Inter.

« Arrêtons cette sinistrose et restons confiance dans l’économie française« , tel est le message soutenu par le directeur général de la Société générale, Frédéric Oudéa. Il était interrogé mercredi sur RTL.

« Nous pensons qu’il ne suffit pas de corriger les effets négatifs qu’a le libéralisme », a expliqué la socialiste Martine Aubry, de visite à Toulouse la semaine dernière.

En Espagne, les sociétés spécialisées dans le recouvrement de crédits voient leur activité s’accroître site à la crise financière.

Crédits: tous droits réservés aux auteurs et ayants-droit
Publié dansEconomieMarchés et finance

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire