Aller au contenu

Comment le numérique peut aider les entrepreneurs dans leurs démarches juridiques

La start-up parisienne Captain Contrat combine des solutions numériques et humaines pour accompagner les entrepreneurs dans leurs démarches juridiques.

« Il faut combattre les démarches juridiques complexes pour aider les entrepreneurs à réussir la création et le développement de leur entreprise ! », clame Maxime Wagner, CEO et co-fondateur de Captain Contrat. Créée en 2013, cette start-up parisienne propose à ses clients des documents-types personnalisables, ainsi qu’un panel d’avocats spécialisés. Dans une tribune rédigée pour Business & Marchés, Maxime Wagner met en exergue les bienfaits d’une simplification du parcours juridique qui incombe aux créateurs d’entreprise.

« L’entrepreneuriat a le vent en poupe. Aspiration, opportunisme ou vision, les raisons qui poussent chaque année près de 550.000 Français à entreprendre sont multiples. Si la création d’entreprise en France est accessible à tous, il y a cependant de nombreux freins qui peuvent décourager les créateurs à franchir le pas et les entrepreneurs à poursuivre le développement de leur entreprise. Ces freins peuvent être économiques, culturels, sociaux, ou encore juridico-administratifs. Pour ne prendre que ce dernier exemple, il est très significatif en France puisque notre pays est classé 126ème sur 144 pays en matière de complexité administrative.

L’entrepreneur, trop souvent seul face à ces démarches complexes, peut bien sûr se faire accompagner et faire appel à un expert, un avocat, mais ses tarifs élevés l’en dissuadent souvent et le ramènent à la case départ. Reste alors l’alternative de la recherche Internet avec tout son lot de réponses, gratuites certes mais de qualité inégale qui ne font qu’accentuer ses doutes et aggraver la situation.

Les avocats ne sont pas le premier choix des entrepreneurs…

Lorsqu’il s’agit de vie d’entreprise, que l’on parle de création ou de développement, le couple avocats/entrepreneurs devrait être indissociable. En effet, rien que dans la phase de création, l’avocat est le véritable conseiller de l’entrepreneur : rédaction des statuts, définition du régime fiscal, protection de la marque, règles entre associés, contrat de vente, etc. Pourtant l’avocat n’est pas le choix numéro 1 de l’entrepreneur quand il s’agit d’être accompagné. Aujourd’hui, l’entrepreneur a besoin de conseils juridiques pour être plus fort, de prix raisonnables pour maitriser son budget et surtout un accompagnement pour surmonter toutes ces démarches administratives complexes à toutes les étapes de la vie de son entreprise.

Une fois ces besoins identifiés, comment y répondre tout conservant une rentabilité confortable ? En innovant sur les différentes chaînes de valeur grâce au numérique afin de libérer du temps sur des travaux à faible valeur ajoutée et se focaliser sur le conseil juridique à forte valeur ajoutée. Dans le domaine juridique, une des chaînes de valeur à réinventer est celle de la production de documents. De nombreux avocats, conscients de ce besoin de modernisation, se concentrent désormais sur leur cœur de métier, le conseil juridique, et utilisent un logiciel développé en partenariat avec une start-up pour gagner du temps sur la partie rédaction de documents. Et ainsi, l’entrepreneur économise en frais juridiques.

… mais ils peuvent reprendre du terrain grâce au numérique

Reste la question de l’accompagnement dans les démarches administratives, où les avocats n’ont pas forcément de valeur ajoutée. C’est en partant de ce constat que nous avons crée Captain Contrat. Nous développons des services juridico-administratifs nécessaires à l’entrepreneur pour lui permettre d’obtenir des documents et conseils juridiques de qualité et combattre cette complexité administrative afin d’accompagner et de simplifier la vie de l’entrepreneur.

Pour ce faire, nous proposons, d’une part, un logiciel pour les avocats qui leur permet d’être plus productifs dans la rédaction de documents juridiques, et, d’autre part, dématérialise toute la chaîne des formalités administratives pour en décharger l’entrepreneur et lui permettre de se concentrer sur son activité. Les prix divisés par quatre par rapport à un cabinet d’avocats traditionnel.

Je suis convaincu que c’est la combinaison du numérique (algorithmes) et du juridique (avocats « 2.0 ») qui permettra à chaque entrepreneur de créer son entreprise, de la développer, sans mauvaise surprise et sans complexité administrative. Le numérique, l’avocat et le service, tel est le triptyque gagnant pour que chaque entrepreneur puisse se concentrer sur son business sans perdre du temps, le tout en réalisant des économies. »

Maxime Wagner, CEO et co-fondateur de Captain Contrat

Photo : Modern design flat icon vector collection par Shutterstock/Bloomua

Publié dansEconomieEntreprisesServices