Aller au contenu

Mois : décembre 2007

Le pétrole cher est-il une menace pour l'économie mondiale?

Dans les faits, l’économie américaine est plus sensible aux cours du pétrole que ne le sont les économies occidentales: en effet, l’Insee estime que la hausse des cours du pétrole a entraîné un surcroît annuel de dépense pour chaque Américain de 330 euros en 2005 contre 120 euros en France ou 176 euros en Allemagne. La récente baisse des cours ne semble pas s’installer dans l’opinion.

La hausse des cours constatée depuis quelques mois a été intégrée de longue date par les compagnies aériennes, qui n’hésitent pas à répercuter ce surplus sur les factures. En 2003, la facture de kérosène de l’ensemble des compagnies aériennes s’élevait à 44 milliards de dollars. En 2006, elle a dépassé les 110 milliards de dollars. Pourtant, selon l’Association internationale du transport aérien, les passagers ne supportent qu’entre entre 15% et 20% seulement de la hausse de la facture de kérosène par le biais des surcharges tarifaires. Pour se prémunir face à des rebonds sauvages, certaines compagnies négicient des contrats à long terme, à l’instar d’Air France-KLM. L’entreprise paie actuellement chaque baril de 10 à 20 dollars de moins que le marché. La baisse des cours, consatée depuis quelques jours, pourrait avoir des effets bénéfiques sur le pouvoir d’achat si elle se confirme.